Actualités

New Article Reveals the Low Down on How Long Phd Dissertation and Why You Must Take Action Today

In Sweden, there are various types dissertation theses. Planning your dissertation requires the comprehension of every component of your thesis. You might opt to restrict your dissertation abstract

Getting the Best Is Essaymasters Essay Legit

At case the subject wins the precise first fight they’ll possess raised selfconfidence and are more vulnerable to take advantage of violence to eliminate potentially dangerous ailments. There are rules

Nous recrutons un analyste financier

Pour les besoins de développement de notre activité, nous recrutons de suite un analyste financier junior. Profil Titulaire d’un Master Professionnel en Finance d’entreprise, vous avez le sens de l’organisation, un esprit de synthèse et d’analyse, rigoureux et autonome avec une aisance relationnelle, vous faites preuve de disponibilité et d’adaptabilité,  Qualification Niveau Bac + 5 en commerce, ingénierie, mathématiques ou statistiques avec une spécialisation en finance

Clarification des obligations de facturation pour les professions indépendantes

L’article 22 de la loi de finances pour l’année 2016 a prévu pour les professions indépendantes l’obligation : D’émettre des notes d’honoraires pré-numérotées De respecter toutes les mentions obligatoires de la note d’honoraires prévues par l’article 18 du code de la TVA De respecter l’ordre d’émission des notes d’honoraires De déclarer aux services du contrôle fiscal… Voir l’article

Loi de finances : Ce qui a changé au 1er janvier 2016

Encouragement à la création de PME : (art.13 de la LF 2016) Les nouvelles entreprises créées au cours de l’année 2016 bénéficient de l’exonération de l’IR (Impôt sur les Revenus) ou de l’IS (Impôt sur les Sociétés) pendant une période de 5 ans à partir de la date d’entrée en activité effective. Pour les activités de… Voir l’article

Le secteur Immobilier en Tunisie

Le secteur de l’immobilier occupe une place prépondérante dans l’économie, il est particulièrement corrélé à une multitude de facteurs économiques, politiques, sociaux et même culturels. C’est un marché à la fois réel et spéculatif que les experts considèrent comme étant l’un des baromètres de la réalité macroéconomique de tout un pays. L’immobilier contribue à 9% du produit intérieur brut du pays, assure 400 mille postes d’emploi, et soutient un effet de levier sur diverses activités.

Projet de réforme du système fiscal tunisien

La Tunisie fait face aujourd’hui à de nombreux défis économiques et sociaux l’incitant à initier une série de réformes sur plusieurs niveaux et en particulier sur le plan fiscal. Malgré des réformes fiscales importantes durant la dernière décennie, le système fiscal tunisien n’a pas réussi à répondre aux exigences de performance , d’équité et de justice sociale, ce qui ne lui a pas permis de jouer véritablement le rôle souhaité pour accompagner les aspirations des programmes de développement économique et social mis en oeuvre. Partant de là, la réforme de ce système est devenue une nécessité requise par l’étape actuelle de la transition vers une démocratie pérenne. C’est ainsi que le Ministère de l’Economie et des Finances a lancé en mai 2013, une réforme en profondeur du système fiscal et de son administration, guidé par les objectifs de : 1. Simplification du système fiscal 2. Équité fiscale 3. Développrment, décentralisation et renforcement de la fiscalité locale 4. Modernisation de l’administration fiscale 5. Lutte contre l’évasion fiscale

Médecins libéraux : constats et préjugés

Deux catégories de médecins libéraux sont à distinguer ; une première qui mobilise moins de 10% des médecins libéraux, à la fois acteurs et administrateurs de grandes cliniques situées dans la capitale ou dans les grandes villes côtières. Cette frange profite d’une demande croissante de la part d’une clientèle étrangère, principalement libyenne et bénéficie d’une opacité fiscale par manque de traçabilité. Une seconde catégorie où exercent 90% des médecins privés, presque tous conventionnés avec la CNAM, qui fournissent près de 50% de l’offre totale de soins en Tunisie, et sont donc une composante essentielle de notre système de santé.

La profession libérale dans le collimateur de l’administration fiscale

Une nouvelle mesure fiscale touche de plein fouet la profession libérale qui semble être dans le collimateur de l’administration fiscale. En effet, les dispositions de l’article 10 de la loi de finance complémentaire pour l’année 2014 stipulent que l’impôt annuel exigible ne doit pas être inférieur, pour les contribuables exerçant des professions non commerciales et ayant opté pour leur imposition sur la base d’un bénéfice forfaitaire égal à 80% (taux relevé de 70% à 80% en vertu de l’article 46 de la loi de finance n° 2013-54 du 30 décembre 2013 pour l’exercice 2014), à l’impôt exigible par les personnes exerçant la même activité et selon le même grade dans le secteur public.

Levée du secret bancaire

Sous l’angle de l’appui à la transparence et la lutte contre l’évasion fiscale, le législateur a lâché du lest pour satisfaire l’éternelle revendication de l’administration fiscale visant à lever le secret bancaire. Une mesure très contestée de la part du contribuable et de certains établissements financiers, qui demande davantage de formalisation et de transparence quand aux conditions et aux délais de communication des informations financières personnelles du contribuable faisant l’objet d’une opération de vérification fiscale approfondie à compter du 1er janvier 2015.